Découvrir Compte-Nickel, le premier compte sans banque

compte-nickelLe compte de paiement low-cost disponible dans les bureaux de tabac sans condition de revenus ni de dépôts a fait l’objet d’un lancement national mardi 11 Février 2014.

Un compte sans banque

sans découvert possible ni chéquier, pour déposer et retirer de l’argent, faire des virements et des prélèvements, grâce au RIB remis dès l’ouverture

Une carte internationale MasterCard®

à débit immédiat, pour retirer du cash dans 1,4 million de distributeurs en France et à l’étranger, pour payer ses achats chez 28 millions de commerçants dans 210 pays ou sur Internet

Un réseau de buralistes Compte-Nickel

pour ouvrir votre compte, déposer ou retirer du cash

Un site web et mobile

pour consulter votre compte et faire vos transactions en toute sécurité, obtenir un RIB

http://www.compte-nickel.fr

[vu dans lesechos.fr] Ce compte de paiement low-cost simplifié, sans condition de revenus, de dépôts ou de patrimoine est déjà accessible chez soixante buralistes agréés par l’Autorité de contrôle prudentiel et de régulation (ACPR). L’objectif est d’équiper 20 nouveaux points de vente par semaine à partir du mois de mars et de compter 100.000 détenteurs actifs d’un compte nickel d’ici la fin 2014, ce qui permettrait à ses promoteurs d’atteindre le point mort.

Un coût de 20 euros par an

Le « Compte nickel » peut être ouvert selon ses créateurs « en cinq minutes en moyenne » chez un buraliste avec un document d’identité et un numéro de téléphone mobile. La formule de base, qui comprend notamment la gestion du compte par internet, des notifications par SMS, les virements et les prélèvements, coûte 20 euros par an, réglés lors de l’achat du coffret. Outre son accessibilité, ce nouveau moyen de paiement ne permet pas les découverts ou les crédits. Il cible ainsi au premier chef les 2,5 millions d’individus interdits bancaires en France mais aussi d’autres populations mal servies par les banques : les étudiants, les saisonniers, les intérimaires, les colocataires, ainsi que des usages comme la gestion d’achats entre particuliers et les comptes éphémères liés à un divorce ou une succession.

16,5% de demandeurs d’emplois parmi les premiers souscripteurs

La FPE, qui est derrière le Compte nickel et dont le président du conseil de surveillance n’est autre que Hughes Le Bret, ancien patron de Boursorama, juge les premiers pas de son nouveau moyen de paiement encourageants. Il compte déjà plus de 1000 clients depuis les premiers test en septembre 2013 et les 511 clients qui ont spontanément ouvert un compte dans les points de vente tests entre le 12 décembre 2013 et le 6 février 2014 « ont validé toutes les hypothèses de FPE ». Parmi ces derniers, 35,1 % étaient des employés tandis que les demandeurs d’emplois représentaient 16,5 % des souscripteurs. La moyenne d’âge des clients atteint 41 ans et leur dépôt moyen est de 75 euros.

nikel-bd

decouvrez-compte-nickel[Interview] Hugues Le Bret, à propos du compte bancaire Nickel chez les buralistes

En lien: Vivre sans banque est (presque) possible

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s