Développons nos monnaies locales

monnaies alternativesLes monnaies alternatives, locales, non adossées à la bourse, à la spéculation: un retour à l’utilisation fondamentale de la monnaie ? (l’échange de biens et services)

C’est en tous cas ce que certains villages ou grandes villes ont commencé à utiliser, et ça semble très bien se passer.

MONNAIES LOCALES AUJOURD’HUI EN FRANCE:

L’ Occitan
PÉZENAS  création  janv. 2010

L’Abeille
VILLENEUVE / LOT- créa. janv.2010

Le Sol-violette
TOULOUSE création mai 2011

L’Heol
BREST création  janv. 2012

La Luciole
ARDÈCHE création  avril 2011

La Luciole
ARDÈCHE créa.  avril 2011

La Mesure
ROMANS  créa. mai 2011

La Commune
ROANNE  créa. nov. 2010

Le Déodat
VOSGES créa. sept. 2011

Plus de 15 fonctionnent,
et 18 en cours !

TOULOUSE, le sol violette :

Le SOL-Violette et l’économie solidaire / Bonsoir à tous et bienvenue pour l’invité du jour. Ce soir, il sera question d’économie avec la cinquième édition de la Quinzaine de l’Economie Solidaire qui commençait ce samedi. Un moyen pour l’Adepés, Agence de Développement et de Promotion de l’Economie solidaire en Midi-Pyrénées de faire découvrir un autre système d’économie. Au programme : Ateliers, Conférences, Cafés citoyens, Porte ouvertes ou encore débats. Jean-Paul Pla, adjoint au maire en charge de l’Economie sociale et solidaire nous explique le fonctionnement de cet événement.

Le Sol-Violette, monnaie complémentaire toulousaine lancée par la municipalité de Toulouse, circule depuis juin 2011. Quatre fois plus d’utilisateurs que prévu ! Le film retrace l’histoire de du développement de la monnaie complémentaire sol violette.

 

Article du 02/12/2011 La Dépêche :

«C’est un truc de ouf ! » s’exclame Jean-Paul Pla, conseiller délégué à l’économie sociale et solidaire. L’élu qui pilote le projet « Sol Violette » depuis sa genèse il y a deux ans, s’enthousiasme des résultats très encourageants de la monnaie 100 % toulousaine au bout de six mois d’expérimentation. Les adhérents, ou « solistes », qui utilisent ces coupons de paiement alternatif sont 4 fois plus nombreux que prévu, 600 actuellement, alors que l’objectif, certes très modeste, était de 150 au départ. « C’est parti beaucoup plus vite que prévu, explique l’élu. Le contexte économique y est sans doute pour quelque chose. Il y a un petit gain de 0,5 % de pouvoir d’achat puisque 20 €= 21 sols. Mais les solistes nous disent aussi qu’en utilisant cette monnaie locale ils ont l’impression d’être acteur d’une économie qui crée de la richesse dans leur région. Les gens ont compris que payer en sol était une démarche militante, qui permet également de mieux appréhender les mécanismes économiques et la crise ». Quel est le profil de ces consommateurs prêts à troquer leurs euros contre des sols ? « Les adhérents sont majoritairement des militants de l’économie sociale et solidaire, mais 20 à 25 % des utilisateurs réguliers ne sont pas du tout dans ces réseaux, ce sont des étudiants, des retraités, des personnes en situation de précarité ».

En six mois, le nombre de commerçants adhérents a plus que doublé. Ils étaient une trentaine au lancement. Actuellement le Sol Violette est accepté dans 77 commerces de Toulouse, Quint, et L’Union. « Des nouveaux partenaires – assurances, salles de spectacle, ou encore le Crous pour les étudiants – se présentent tous les jours. L’expérience toulousaine sert d’exemple. Une trentaine de collectivités nous a contactés : Nantes, Brest, Perpignan, Bordeaux, Niort, Barcelone… L’objectif, déclare Jean-Paul Pla est que nous soyons environ 7 000 dans cinq ans, ce qui permettait au sol de devenir autonome ».

Les cartes d’adhérents, vendues 15 € pourraient rapporter plus de 100 000 € par an, alors que la ville a investi 120 000 € dans le lancement du sol et son fonctionnement.

Actuellement on peut acheter des sols dans deux banques – Crédit municipal et Crédit coopératif – chez certains commerçants (liste sur le site de Sol Violette). Une version numérique vient d’être lancée, qui permet d’avoir un porte-monnaie électronique via le téléphone portable.

Site officiel : ici



Site très complet MONNAIES LOCALES COMPLÉMENTAIRES
Plate-forme pour mutualiser outils, informations et la documentation sur les MLC « papier » et convertibles

monnaies-locales-mfc

Merci à http://h.delamare.free.fr/a_actua_videos_qrcode02.htm

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s