L’effondrement du Dollar et de l’Euro et comment en profiter

LEffondrement du Dollar et de lEuro et comment en profiter« Publié bien avant la première crise de 2008, cet ouvrage a effectivement sauvé tous ceux qui l’ont lu et qui ont suivi à la lettre les conseils qui y sont exposés. Et plus que jamais, il est d’actualité avec la destruction constante de l’euro.

« Une crise arrive et elle va causer l’effondrement des montagnes de dettes issues des crédits donnés par toutes les banques centrales du monde. Lisez ce livre et vous comprendrez comment vous protéger tant qu’il reste un peu de temps » – Robert R Pretcher. Le dollar et l’euro ont de plus de plus de difficultés. L’euro a même failli exploser le 12 juillet 2011. La vraie dette des États-Unis est de 210 000 milliards de dollars. Celle de l’Europe n’est guère mieux. Depuis sa création en 1917, le dollar a perdu 98% de sa valeur. Autrement dit, il ne reste que quelques mois, au mieux quelques années avant l’effondrement final.

Dans ce livre devenu culte, deux spécialistes totalement visionnaires ont montré comment le dollar est arrivé au bord du précipice, pourquoi il va continuer à plonger et comment vous pourrez profiter de la crise financière qui en résultera, plutôt que d’en être les victimes. Publié bien avant la première crise de 2008, cet ouvrage a effectivement sauvé tous ceux qui l’ont lu et qui ont suivi à la lettre les conseils qui y sont exposés. Et plus que jamais, il est d’actualité avec la destruction constante de l’euro. James Turk et John Rubino, donnent des exemples précis de stratégies de sortie de la monnaie papier au profit de l’or et d’autres métaux précieux pour sauver son patrimoine. »

Pierre Jovanovic présente les livres de la maison d’édition Le Jardin des livres. Journaliste économique, il présente beaucoup de livres (et en écrit) sur l’or, la finance et les banques.

« Les États-Unis sont devenus la nation la plus endettée du monde. Pour financer ses montagnes de dettes, la Réserve Fédérale inonde le reste de la planète avec des dollars imprimés par des planches à billets devenues hystériques: il a été imprimé plus de dollars au cours de ces 4 dernières années que depuis toute son existence… L’Europe, elle, endette tous ses habitants sans vergogne pour sauver des banques et même des pays entiers de la faillite comme la Grèce. En conséquence, la valeur du dollar, comme de l’euro, continuera à baisser, diluée par des centaines de milliards de billets « Monopoly », et cela jusqu’à ce qu’il perde intégralement sa qualité de référence mondiale.

En même temps, la valeur des métaux précieux ira en augmentant et l’or réclamera sa couronne de monnaie de référence mondiale et historique, et cela au coeur même de la crise financière. James Turk, célèbre fondateur de la société GoldMoney.com, et John Rubino, éditeur du site DollarCollapse.com, donnent des exemples précis de stratégies de sortie de la monnaie papier au profit de l’or et d’autres métaux précieux pour sauver son patrimoine. »

INTRODUCTION à la version française de James Turk

Le sujet majeur de ce livre est le dollar parce que les Etats-Unis, en tant que pays le plus dépensier au monde, est clairement en tête dans la course des destructions de devises. Cependant, le vrai coupable n’est ni le gouvernement, ni les citoyens, mais bien le concept même de la monnaie papier, la monnaie fiduciaire. Le fait de déconnecter la devise d’une nation des formes réelles de monnaie comme l’or, et de donner une planche à billets illimitée aux politiciens et aux banquiers, a été testé par le temps: c’est une garantie de la montée de la dette, de l’inflation et éventuellement de l’effondrement de la monnaie elle-même, détruisant au passage les économies de toute une génération.

Vu sous cet angle, l’expérience de l’Europe avec son union monétaire est condamnée d’avance aussi sûrement que l’est le dollar. En créant un marché commun de pays disparates qui utilisent tous la même devise (mais sans aucune limite sur le montant du crédit que la Banque Centrale Européenne peut amener) l’Europe est entrée dans une décennie de troubles. D’ailleurs, les membres les plus faibles comme la Grèce et le Portugal s’effondrent déjà sous le poids des standards monétaires nord-européens, et nécessitent des sauvetages bancaires pour leur survie.

Au moment où j’écris ces lignes, la maladie se propage aussi aux économies dites « too big to fail » (trop grandes pour faire faillite) comme l’Espagne et l’Italie. Cela aura comme résultat inévitable soit une création massive de monnaie et de dettes nouvelles à l’échelle continentale (et qui va produire une crise de style américain) soit un éclatement de la zone euro : les pays avec les économies les plus faibles retourneront à leurs anciennes monnaies, et avec une dévaluation spectaculaire à la clé. Quel que soit le cas, les différentes banques centrales de l’eurozone seront obligées de créer de vastes quantités de crédit afin de retarder au maximum l’approche du moment fatal. La conséquence en sera que les bons du trésor européens seront des investissements horribles, presque aussi mauvais que les obligations du Trésor américain, et aussi une détériorations du niveau de vie des gens. C’est le sort inévitable de tout pays qui choisit la monnaie papier.

L’un des points forts du concept de l’euro était l’influence puissante exercée par la politique de la Bundesbank, qui, en raison de son expérience formatrice de l’hyperinflation des années 1920, serait un gardien fiable de la stabilité de la monnaie européenne. Mais ces dernières années, la BCE n’a pas réussi à gérer l’euro aussi prudemment que la la Bundesbank l’avait fait avec son mark. Ses achats de dettes souveraines, pour éviter un défaut de paiement de la Grèce, montre clairement que la BCE est désormais sous le contrôle des politiciens, et qu’elle n’est pas gérée de manière indépendante. Les deux graphiques suivants illustrent ce point.

Le premier montre la façon remarquable dont le mark a préservé le pouvoir d’achat (mesuré en pétrole brut) des Allemands. De 1950 jusqu’à 2000, date de l’arrivée de l’euro, la performance du mark reflète fidèlement celle de l’or, ce qui revient à dire que le mark achetait la même quantité de pétrole en l’an 2000 qu’en 1950.

Le second graphique couvre la décennie la plus récente et montre clairement que l’euro est victime l’inflation. Depuis 2009, en terme de préservation du pouvoir d’achat, il a à peine été meilleur que les deux autres principales devises.

Une autre façon de mesurer la stabilité d’une monnaie consiste à tout calculer en or, la monnaie choisie par l’Humanité depuis le début de son histoire. Si une monnaie conserve sa valeur par rapport à l’or, alors elle peut légitimement être appelée « Solide ». Dans le cas contraire, elle appartient alors à la catégorie beaucoup plus vaste des devises détruites par leurs gouvernements. Alors dans quel groupe se trouve l’euro? Selon ce dernier graphique, on voit clairement que c’est l’une des monnaies papier dont la valeur se dilue, et aussi que ce processus s’accélère. La trajectoire de l’or par rapport à l’euro est devenue parabolique, ce qui est une autre façon de dire que la valeur de l’euro baisse à un rythme accéléré.

Hélas, ce n’est que le début tout comme le sauvetage généreux de la Grèce n’est qu’un début; bientôt d’autres pays insolvables vont demander également leur sauvetage. La pression sur la BCE pour financer ces opérations de sauvetage deviendra alors écrasante, comme c’est toujours le cas pour les banques centrales fonctionnant avec des monnaies papier, et politiquement orientées.

Des montagnes de dettes seront émises et/ou garanties, de la monnaie sera créée pour financer le processus, et l’euro va suivre la livre sterling et le dollar sur la pente glissante de l’oubli.

Table des matières

5…………Préface à la version française James Turk, 2011
9…………Préface
13…………Préface originale
15…………Introduction

19…………PARTIE I Pourquoi le dollar va s’effondrer
21…………1 Illusions de la prospérité
25…………2 Les monnaies en papier meurent toujours
39…………3 Combien devons-nous exactement?
51…………4 Échanges déséquilibrés
55…………5 Nous sommes tous déflationnistes maintenant

63…………PARTIE II L’argent d’hier et d’aujourd’hui
65…………6 Qu’est-ce que l’argent?
71…………7 Le premier Âge d’or
81…………8 La hausse des monnaies fiduciaires
97…………9 La place de l’or dans le monde moderne

103…………PARTIE III : Pourquoi l’or va prendre son essor
105…………10 Les fondamentaux de l’or sont positifs
111…………11 L’Indice de la Peur Nous commençons juste à nous inquiéter
119…………12 Les liquidations forcées des grandes banques centrales

127…………PARTIE IV : Profiter de l’effondrement du dollar
131…………13 L’or physique
139…………14 L’or dans la terre – Les titres miniers
177…………15 Les fonds communs de placements de métaux précieux
189…………16 Les autres métaux précieux
215…………17 Action, Obligations et Immobilier – Comment les autres actifs vont se comporter en pleine crise
237…………18 Les stratégies agressives
253…………19 L’or du XXIe siècle
259…………20 Quel volume d’or devriez-vous posséder ?
261…………21 La menace de la confiscation

267…………Epilogue Le standard or de demain
277…………Informations Utiles

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s