la « Société sans numéraire » est devenue le Graal des gouvernements et des banques centrales

la-bete-666« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six. »

le monde de demain - regimbald

Nous avons entendu beaucoup de bavardages au sujet des potentiels politiques des taux d’intérêts négatifs, et tandis que le consensus général sur le marché aux États-Unis est toujours en attente de voir au moins deux hausses des taux par la Réserve fédérale avant la fin de cette année, la situation est complètement différente au Japon et en Europe. La banque centrale japonaise a été la première banque centrale à discuter ouvertement d’un potentiel taux d’intérêt négatif pour tenter de relancer à nouveau  l’économie du pays, mais le grand schéma des choses semble aller beaucoup plus loin que cela.

Il y a environ six mois, certains économistes européens ont commencé à faire une étude de cas pour une société sans numéraire, se référant à certains pays scandinaves où la majorité des paiements ont été effectués par des moyens autres que les espèces. Ainsi, selon eux, il n’y avait pas besoin de continuer à travailler avec de l’argent, comme une société sans argent liquide semblait fonctionner très bien. Techniquement et théoriquement, ils ont raison. Il est beaucoup plus facile de glisser une carte ou tout simplement taper avec un téléphone cellulaire pour effectuer un paiement, mais la vraie question à portée de main est que vous devriez avoir pleine confiance dans le système financier.

Et c’est exactement là où les premiers problèmes se produisent. Le système financier en Europe n’est pas aussi sûr que l’on pourrait s’y attendre. Après tout, nous avons eu la crise bancaire grecque, une crise bancaire espagnole, une crise bancaire portugaise et une crise bancaire irlandaise, … durant les seules 8 dernières années, alors pourquoi tout citoyen européen sain d’esprit devrait-il faire confiance aux banques, alors que l’ensemble du système était sur le bord de la banqueroute au cours des dernières années.

Source : voxeu.org

Source : voxeu.org

Cependant, comme la politique de taux d’intérêt négatif devient une option sérieuse, une société sans argent liquide pourrait arriver plus rapidement et plus tôt que prévu, sachant que le NIRP pourrait faire s’effondrer le système bancaire. Dans une enquête récente, le groupe bancaire néerlandais ING a demandé à 13 000 de ses clients (ce qui est un groupe tout à fait représentatif) ce qu’ils feraient si le taux d’intérêt sur ​​les comptes d’épargne et de chèques devenait négatif. Ce sondage a été réalisé en Belgique et aux Pays-Bas, qui ont les taux d’épargne les plus élevés d’Europe (le système bancaire belge, par exemple, dispose d’environ 300B $ en espèces sur les comptes d’épargne, ce qui est une quantité assez importante pour un pays avec un PIB qui est moins de 50% plus haut que ça).

Source : ibidem

Source : ibidem

Les résultats du sondage ont été très intéressants, car environ 80% des sondés ont dit qu’ils retireraient de l’argent de la banque et le mettraient sous le matelas (littéralement) ou dans des coffres. Dans ce cas, l’ensemble du système financier s’effondrerait.

Source : ibidem

Source : ibidem

Même en supposant que 15% du montant total des liquidités sur les comptes serait retiré, cela se traduirait par un décaissement total de 45B $, et il est peu probable que le système bancaire serait capable de gérer cela sans avoir à faire face à des conséquences graves. Et nous n’osons même pas imaginer ce qui se passerait si 25% étaient retirés. Ou 40%. L’effet boule de neige serait énorme et dévastateur, entraînant une situation de détérioration de capital de presque toutes les banques de la zone euro, car ils sont tous étroitement liés de toute façon.
Qu’est-ce que cela a à voir avec les récents « ballons d’essai » pour faire apparaître l’objet d’une société sans argent liquide ? Du point de vue des banques (centrales), il serait très intelligent d’abord de pousser en avant, puis réaliser une société sans argent liquide pour fermer cette voie d’évacuation pour les Européens. Si vous ne pouvez pas retirer votre argent, alors tout le monde sera pris au piège dans le système d’un taux d’intérêt négatif, et il n’y aura aucun moyen d’y échapper.

source originale : blacklistednews.com
Traduction :~ folamour ~
Corrections :~ Chalouette ~

Source : crashdebug.fr

Publicités

Une réflexion sur “la « Société sans numéraire » est devenue le Graal des gouvernements et des banques centrales

  1. Une vidéo , qui expose le plan impitoyable de mise en esclavage des peuples au service d’une seule entité… la Finance des juifs Rothschildiens . Comme l’avait si justement précisé le patron de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, “Je fais le travail de Dieu”

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :