Deux ans de prison avec sursis requis contre Pérol en appel (Banque Populaire-Caisse d’Epargne)

« Ce monsieur n’est personne d’autre que l’ancien secrétaire général adjoint de l’Élysée, sous Nicolas Sarközy, aujourd’hui reconverti en bankster respectable à la tête de la BPCE ; à part ça, tout va bien dans le meilleur des mondes. »


« Le parquet général a requis jeudi la condamnation à deux ans de prison avec sursis et 30.000 euros d’amende de François Pérol, président du directoire de BPCE, poursuivi en appel pour prise illégale d’intérêts lors de sa nomination à la tête du groupe.

Il a également demandé que soit prononcée à l’encontre de l’ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée de Nicolas Sarkozy une interdiction définitive d’exercer toute fonction publique, comme le parquet financier l’avait requis en première instance.

Lire la suite

Publicités