Rituels sataniques de banquiers exposés aux USA

Des rituels sataniques organisés par des banquiers US se tiendraient régulièrement à Denver, d’après un certain Stew Webb, qui a été marié à une femme de ce sérail, et qui a enquêté sur le sujet auprès de nombreuses sources des renseignements. Il a d’ailleurs alerté les autorités qu’un nouveau né allait être kidnappé en juin 2013, mais cela n’a eu aucun effet.

Chaque année les 21 juin et 22 décembre, pour les solstices, un groupe de 13 banquiers satanistes se réunissent pour un rituel classique et sanginolent qu’ils appelleraient leurs « Tiffany Lamp meetings », du nom des lampes Tiffany. Les faits se passeraient dans un vieux bâtiment appelé Old Navarre à Denver.

A lire sur donde vamos.

Publicités

Banques, CIA et 11 Septembre: les délits d’initiés

LesInitiés du119Révélations à la Radio Ici et Maintenant lors de la soirée consacrée au livre de Pierre Jovanovic, « Blythe Masters » ( banquière à la JP Morgan) « ce qu’elle a fait, ce qu’elle va faire… » (2011)

http://www.reopen911.info/News/2009/0…

Le « groupe des Trente » (connu également sous le nom de « Groupe de consultation sur les affaires économiques et monétaires internationales »), qui est une sorte de think-tank basé à New York, financé par les géants de la finance internationale, et dont les trente membres, triés sur le volet, constituent un véritable « who’s who » de la finance privée et publique. Présidé par M. Paul Volcker, ancien président de la Réserve fédérale, le groupe des Trente comprend des gouverneurs de banques centrales, dont MM. Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque de France, Jacob A. Frenkel, gouverneur de la Banque d’Israël, et Andrew D. Crockett, directeur général de la Banque des règlements internationaux (BRI), la « banque centrale des banques centrales » ; des patrons d’établissements financiers tels Morgan Stanley, Merrill Lynch ou Dresdner Bank ; et des économistes de renom, comme les professeurs Peter Kenen de l’université de Princeton ou Paul Krugman du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

http://www.monde-diplomatique.fr/1998…