Quand Les Bulles Éclatent – Extraits sur les banques, Goldman Sachs et l’Europe

Extrait du documentaire « Quand les Bulles éclatent » (2012).  Ce documentaire engagé revient sur les rouages présents derrière les bulles spéculatives, les krachs boursiers, et enrichit le débat sur les tendances et prévisions pour le futur. Plusieurs intellectuels et penseurs des plus actifs, dont Joseph STIGLITZ, prix Nobel d’Economie, et Michel LEWIS (auteur de « The Big Short ») partagent leurs idées dans ce documentaire coup de poing qui nous fait voyager de la campagne norvégienne aux épicentres économiques du monde.

Voir le film complet sur jupiter-films.com

La Dette, chronique d’une gangrène – Documentaire

Un doc récent à prendre avec des pincettes, puisqu’il met en scène des vendus au grand capital. De plus, le réalisateur arrive à dire, dans un entretien (voir plus bas) :

cette dette de presque 100 % est à la fois grave et pas si importante que ça.

 

La dette, chronique d’une gangrène 1974-1992

En 1974, ce fut la dernière fois que le budget de la France fut à l’équilibre. En quarante ans, la situation financière du pays s’est considérablement dégradée. Cette première partie retrace l’évolution de la dette de l’Etat français de 1974 à 1992, à la signature du traité de Maastrich, et tente de comprendre ce qui a pu se passer tant au niveau national qu’au niveau européen. Pour la première fois, les « acteurs de la dette » s’expliquent. De Valéry Giscard d’Estaing à François Fillon, en passant par Edouard Balladur, ils reviennent sur les faits et tentent d’apporter des solutions pour sortir de cette impasse.

La dette, chronique d’une gangrène 1992-2015

« Retour sur l’histoire de la dette nationale avec les témoignages inédits de ceux qui ont été en charge des finances du pays entre 1992 et 2015.
Alain Juppé, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Raffarin, Jean-Claude Trichet ou encore Eric Woerth, ministre du Budget entre 2007 et 2010 apportent leur éclairage sur l’évolution de l’endettement de l’Etat, qui atteint aujourd’hui presque 100% du PIB.
Quels mécanismes ont abouti à cette augmentation ? De quelle manière le déficit pèse-t-il sur la démocratie ?
Des économistes spécialisés dans les finances publiques mettent en perspective les enjeux liés à la dette. »

 

Évasion fiscale: enquête sur le Crédit Mutuel – Doc complet que Bolloré voulait censurer

fraude fiscale credit mutuel bollore documentairePièces à conviction – 07/10/2015 (télécharger avant censure youtube)

« Si le film “Evasion fiscale, enquête sur le Crédit mutuel” est diffusé à la télévision, c’est grâce à France 3 qui a tenu bon face à Vincent Bolloré. Car l’industriel (et boss de Canal, entre autre), lui, l’avait interdit sur Canal+. Merci le service public.

Tout commence par un coup de fil. Début mai, le président du conseil de surveil­lance de Vivendi, Vincent Bolloré, qui n’a pas encore entamé la purge que l’on sait à Canal+, appelle le directeur de la chaîne, Rodolphe Belmer. Il exige la déprogrammation d’un documentaire sur le Crédit mutuel, dont la diffusion est prévue le 18 mai dans le cadre de Spécial investigation. Sans aucune explication. Le magazine Society puis Mediapart révéleront par la suite que la banque est un partenaire financier important du groupe Bolloré. » (….)

Le Crédit Mutuel-CIC bénéficie en France et en Europe d’une très bonne réputation grâce aux valeurs qu’elle prône telles que le partage, la solidarité et l’exemplarité. Mais à la fin des années 1990, plusieurs systèmes d’évasion fiscale auraient été mis en place afin de servir de riches clients du groupe.
Ce détournement aurait été possible grâce à la banque Pasche, l’une des filiales à 100 % du Crédit Mutuel-CIC, méconnue du grand public. La justice s’est d’ores et déjà saisie de l’affaire.
Enquête sur cet établissement français qui aurait fraudé le fisc à grande échelle pour servir les intérêts de ses clients, grâce à des témoignages et des documents inédits.

Martin Armstrong et son documentaire événement sur l’effondrement économique prévu pour Octobre

Mammon ou la religion de l’argent – Arte+7

mammon arte

Comment la banque a pris le pouvoir sur le politique

Pourquoi les banques sont elles systématiquement renflouées quand elles sont en difficulté et pas les entreprises? Les banques sont devenues si puissantes au point qu’elles exercent des pressions énormes sur les politiques, allant même jusqu’à glisser des banquiers dans les gouvernements (Macron qui vient de chez Rothschild par exemple) ou à des postes stratégiques (Mario Draghi à la tête de la BCE, ancien dirigeant de Goldman Sachs). Tout ceci n’est pas anodin et à pour but de renforcer le dictat des banques et de la finance. Ce sont les banques qui ont le vrai pouvoir, les politiques n’étant que leurs marionnettes. [extrait de « Le monde d’après – Les banques vont-elles nous ruiner ?« ]

Goldman Sachs – La Banque qui dirige le Monde

Plus qu’une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France. On l’appelle « la Firme », comme dans les romans d’espionnage des années 1980. Après s’être enrichie pendant la crise des subprimes en pariant sur la faillite des ménages américains, elle a été l’un des instigateurs de la crise de l’euro en maquillant les comptes de la Grèce puis en misant contre la monnaie unique. Un empire de l’argent sur lequel le soleil ne se couche jamais, qui a transformé la planète en un vaste casino. Grâce à son réseau d’influence unique au monde, et son armée de 30 000 moines-banquiers, Goldman Sachs a su profiter de la crise pour accroître sa puissance financière, augmenter son emprise sur les gouvernements et bénéficier de l’impunité des justices américaine et européennes.