L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue, par Myret Zaki et Etienne Chouard

« Ah mais quel bonheur ! de retrouver Myret à Genève, ma chère Myret, enfin ! 🙂 On jubilait de se revoir, tous les deux. Soif de progresser ensemble à nouveau, 5 ans après. Merci à ceux qui ont organisé et immortalisé cette rencontre. » (La vidéo de la partie ‘débat avec la salle’ arrive bientôt (2 heures formidables de plus 🙂 ). Je l’ajouterai ici même.)

(Etienne Chouard)

Première partie :

 

Questions du public à Myret Zaki et Etienne Chouard.

Etienne Chouard: « l’argent des Banque Centrales n’est donné qu’aux malfrats »

« En marge de la conférence donnée à Lyon le 11 mars 2016, Etienne Chouard a bien voulu répondre à quelques questions d’actualités de la part de l’AIL. Extrait… »

« Quantitative easing for the people »

Version complète :

Le blog d’Etienne Chouard : http://chouard.org/blog/

Le secret des banques derrière la tragédie grecque

« Un réquisitoire important, sur le méga-scandale des « dettes publiques », publié sur (l’indispensable) Mediapart. À lire attentivement, le crayon à la main, et à faire connaître partout en Europe.

Le secret des banques derrière la tragédie grecque

Maria Lucia Fatorelli, membre de la Commission Vérité sur la Dette Publique Grecque [1] et coordinatrice de l’audit citoyen de la dette du Brésil, analyse les faits pour revèler la supercherie du bailout grec de 2010.

Lire la suite

Etienne Chouard face aux oligarques

Extraits de « Société économie environnement : comment sortir de la crise » avec FRANCOIS BAROIN, PHILIPPE CHALMIN, #ETIENNE CHOUARD, MICHEL CREPU et MYRIAM REVAULT D’ALLONNES
  • L’impuissance politique du peuple démontre que nous ne sommes pas en démocratie.  Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.  C’est au peuple d’écrire sa constitution le-message.org
  • Notre régime actuel n’est pas du tout une démocratie mais une oligarchie ploutocratique (le pouvoir des plus riches). lavraiedemocratie.fr
  • Les Gentils Virus : pour réfléchir et propager le Message de la vraie démocratie facebook.com/groups/gentilsvirus

Dossiers :

Revue de presse économique de mars 2015 avec P. Jovanovic et E. Chouard

Analyse des principales actualités économiques et politiques. Face à la montée du chômage et à la poursuite de la crise économique, Etienne Chouard affirme qu’il faut remonter à la cause de nos problèmes en écrivant nous-même notre constitution politique.

Il évoque, outre l’impérieuse nécessité primordiale et absolue de nous atteler à réécrire la constitution, des problématiques comme le danger imminent, pour les peuples européens, de voir une armée européenne se mettre en place.

Est aussi exposée la lente et inexorable privation de notre libre usage de nos économies bancaires, avec de plus en plus de témoignages alarmants de citoyens qui exposent l’inquisition des banquiers pour savoir qu’est ce que vous comptez faire de votre argent après retrait, ou ces délais de 3 jour pour réaliser un virement, où vous devez communiquer le nom du destinataire, le temps que la banque enquête …


Les deux ouvrages cités en fin d’émission :

imposture-economique-steeve-keenL’imposture économique est la traduction du livre «coup de poing» de l’économiste australien Steve Keen paru sous le titre Debunking Economies.
Figure de proue du New Economic Thinking («une nouvelle manière de penser l’économie»), Steve Keen développe dans son ouvrage une critique systématique de la pensée économique néoclassique dominante. Loin de se contenter d’en dénoncer l’irréalisme ou les biais idéologiques, il dévoile de l’intérieur les graves incohérences des fondements logiques de l’économie orthodoxe, montrant que celle-ci ne parvient à se perpétuer que parce que les étudiants en économie sont maintenus dans l’ignorance des lacunes de leur discipline.
Cet ouvrage, «fondateur» pour l’économiste Gaël Giraud (qui a assuré la direction scientifique de la traduction et en signe la préface), démonte une à une les grandes pièces de l’édifice dogmatique : aucune des théories qui composent le «dur» de l’économie universitaire depuis la fin du XIXe siècle ne résiste à l’analyse, depuis la microéconomie du consommateur jusqu’à la théorie néokeynésienne de la déflation, en passant par l’efficience des marchés financiers et la théorie du capital. Et, sur les ruines de l’orthodoxie défaite, Steve Keen jette les bases solides d’une «autre économie», suggérant d’autres manières, beaucoup plus cohérentes et scientifiques, de penser l’économie.
Le livre a suscité de nombreux débats lors de sa publication en anglais : il répond aux questions que chacun se pose sur la pertinence des arguments économiques exposés depuis la crise des subprimes, et invite à engager une réforme profonde de l’enseignement et de la recherche en économie dans le monde.

Steve Keen est australien. Professeur d’économie et de finance, spécialiste de la modélisation macroéconomique monétaire, il est directeur du département Économie, Histoire et Politique de l’université de Kingston à Londres. Son rôle de premier plan et son travail de pionnier lui ont valu le Révère Award for Economics de la Real-World Economics Review et d’être reconnu par ses pairs comme l’économiste «qui a, le premier et le plus clairement, prévu et donné l’alerte sur l’effondrement de la finance mondiale. Son travail est le plus à même d’empêcher à l’avenir une autre crise financière mondiale». Gaël Giraud, directeur de recherche au CNRS, directeur de la chaire «Énergie et Prospérité», est membre du Centre d’économie de la Sorbonne et du Laboratoire d’excellence REFI (Régulation financière). Il est l’auteur de Illusion financière (Éditions de l’Atelier, 3e éd., 2014).

Extrait

Lire la suite