L’Arizona remet en question le monopole monétaire de la Fed

Par Ron Paul, le 06 mars 2017.

« L’Histoire nous montre que, si les individus sont libres d’utiliser ce qu’ils veulent en tant que monnaie, ils ont de fortes chances d’opter pour l’or ou pour l’argent.

Bien évidemment, les politiciens modernes et leurs facilitateurs keynésiens s’opposent à un étalon or ou argent. La raison en est qu’amarrer une devise à un métal précieux limite la capacité des banques centrales à financer la croissance de l’Etat guerrier et providence au travers de la taxe d’inflation. Ce qui force les politiciens à financer leur gouvernement au travers de moyens de taxation directe.

Malgré l’hostilité de nos politiciens modernes envers l’or, l’or a joué un rôle clé dans les politiques monétaires américaines soixante années durant après la création de la Réserve fédérale. Puis, en 1971, après que leurs inquiétudes quant au déficit croissant du gouvernement américain ont poussé d’autres gouvernements à convertir leurs réserves de dollars en or, le président Nixon a fermé le guichet de l’or pour établir la première devise fiduciaire des Etats-Unis.

Les quarante-six années d’expériences fiduciaires qui ont suivi aux Etats-Unis se sont écoulées comme l’avaient prévu les économistes autrichiens : déclin continuel du pouvoir d’achat du dollar, accompagné d’un déclin du niveau de vie de la classe moyenne et de la classe ouvrière, série de phases de reprises générées par la Fed suivies de récessions de plus en plus sévères, et croissance explosive des dépenses gouvernementales. Les politiques de la Réserve fédérale sont également pour beaucoup responsables de la croissance de l’inégalité des revenus.

Depuis la crise de 2008 générée par la Fed, de plus en plus d’Américains se sont éveillés à la responsabilité de la Réserve fédérale face aux problèmes économiques de leur pays. Ce sentiment anti-Fed est l’un des facteurs clés derrière la propagation du mouvement libertaire et représente la plus grosse épreuve à laquelle ait jamais fait face la légitimité de la Fed. Ce mouvement a fait d’Audit the Fed une revendication nationale qui est désormais plus susceptible que jamais d’être promulguée.

Auditer la Fed n’est pas la seule préoccupation du mouvement anti-Fed. Par exemple, les Comités législatif et financier du Sénat de l’Arizona se pencheront mercredi sur une proposition de loi (HB 2014) qui vise à donner cours légal à l’or, à l’argent et aux autres métaux précieux. Le projet de loi exempt également les transactions en métaux précieux de taxes sur les gains de capital, ce qui permettra aux individus de ne pas être punis pour avoir rejeté les billets de la Réserve fédérale en faveur de l’or ou de l’argent. Parce que l’inflation fait grimper la valeur des métaux précieux, ces taxes offrent au gouvernement une manière supplémentaire de profiter de la dévaluation de sa devise par la Réserve fédérale.

HB 2014 est une proposition de loi de grande importance. L’échec de la Réserve fédérale à relancer l’économie au travers de ses taux d’intérêt très bas établis depuis la dernière crise est un signe d’effondrement imminent pour le dollar. Il est donc impératif de protéger le droit des citoyens à avoir recours à des alternatives aux billets de la Réserve fédérale susceptibles de bientôt perdre toute leur valeur.

L’adoption de HB 2014 indiquerait également au Congrès et à l’administration Trump que le mouvement anti-Fed continue de gagner en influence. Ainsi, l’adoption de cette loi ne ferait pas que renforcer les mouvements similaires qui se développent dans les autres Etats, elle fournirait un support à la proposition de loi en faveur d’un audit de la Fed et des législations qui demandent la révocation des lois fédérales sur le cours légal.

Je serai moi-même en Arizona mercredi pour apporter mon soutien à HB 2014, et me prononcerai en faveur du projet de loi devant le Comité financier du Sénat de l’Arizona à 9 heures du matin. Je m’exprimerai également à midi au capitole de l’Etat d’Arizona. J’espère que les partisans d’une monnaie saine de la région de Phoenix se joindront à moi pour apporter leur soutien à la campagne pour l’abolition du monopole monétaire de la Fed. »

« Ron Paul est membre du Congrès Américain, où il représente le 14° District du Texas, et a la réputation d’être un des principaux défenseur des libertés. Il est l’avocat à Washington d’un gouvernent limité, d’une fiscalité très faible, de marchés libres, et d’un retour à des pratiques monétaires saines fondées sur une monnaie gagée sur un actif réel. Il fut candidat à l’élection présidentielle américaine de 2008 (http://www.ronpaul.org/) »

 

Source : 24hgold.com

Le retour au Standard Or de Antal Fekete

retour-standard-or-antal-feketeLe professeur Antal Fekete est un théoricien de l’or depuis 40 ans et forme les spécialistes du métal jaune des banques centrales. Dans ce livre, il explique les raisons pour lesquelles le système financier mondial se dirige vers l’explosion, comme un train lancé à toute vitesse et auquel on a enlevé les freins, alors que la presse tente de vous faire croire par tous les moyens que tout va bien !

Pour le Professeur Fekete, le système reposant sur la monnaie papier (euros, dollars) est arrivé à son terme, exactement comme les billets de banque de John Law ont disparu en fumée sous Louis XV. Et il explique aussi pourquoi Nicolas Sarkozy avait vendu l’or de la France de toute urgence alors que le cours était au plus bas. Avec ce livre, vous allez également découvrir que l’économie est quelque chose de très simple, mais que les pseudo-économistes l’ont volontairement rendue compliquée, afin de cacher les mécanismes de la monumentale escroquerie du dollar. Un livre exceptionnel qui vous donne aussi les clés pour sauver votre épargne.

Lire la suite

La manipulation du cours de l’or et de l’argent prendra fin en 2014 par Harvey Organ

(Article publié sur http://www.lecontrarien.com)

« Wall Street, l’attaque finale sur l’euro : le plan de Noël

Voici ma petite traduction des meilleurs passages de cet article encore une fois en italien. Je suis dans ma période latine que voulez-vous, mais c’est fort instructif et c’est à relier à l’édito que j’avais écris il a quelques jours concernant l’avenir de l’or dans lequel je parlais de l’intervention d’Harvey Organ, grand spécialiste de l’or, et pour qui le gold ira entre 3 000 et 5 000 dollars l’once en décembre 2014 !

Selon lui, la manipulation des cours de l’or et de l’argent prendra fin en décembre 2014, ce qui débouchera sur l’effondrement économique annoncé… Pour ceux qui auraient raté sa vidéo, elle est ci-dessous.

Revenons à nos moutons italiens et traduisons

Lire la suite

Chris Powell sur la manipulation du prix de l’or par les banques centrales occidentales

Traduction française de l’interview de Chris Powell dans le « Larry Parks Show » au sujet de la suppression du prix de l’or par les banques centrales occidentales.
Le secrétaire/trésorier du GATA explique pourquoi les banques centrales interviennent sur les marchés et il expose les preuves de cette manipulation. Chris Powell aborde également la collusion entre le système bancaire et les banques centrales et les raisons qui empêchent les minières et les pays producteurs d’or de se révolter contre la manipulation des prix.

P. Jovanovic / D. Schwartz : La revue de presse (mars 2014)

Dans cette nouvelle revue de presse (mars 2014), Pierre Jovanovic reçoit Denis Schwartz, fondateur du Comptoir National de l’OR.

Ils évoquent ensemble les problématiques actuelles liées à l’or : manipulation des cours, achat aux particuliers, taxes, exportations, etc. Denis Schwartz nous parle des principales pièces d’or et lingots disponibles actuellement.

Ils analysent ensuite la situation économique et financière du moment : dette publique américaine, crédits dérivés, spéculation sur les matières premières, iste des plans de licenciements, etc.

Pour retrouver l’ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur :
http://www.quotidien.com

Distributeurs de piéces d’or et d’argent à Pekin. #Fin du dollar

L’un des nouveaux distributeurs installés à Pékin. (Photo/CFP)

L’un des nouveaux distributeurs installés à Pékin. (Photo/CFP)

Selon le journal We Wei Po, les habitants de Pékin peuvent désormais acheter des pièces d’or et d’argent depuis des distributeurs automatiques, la banque Hua Xia ayant installé cinq de ces machines dans la ville depuis le début du mois.

La banque a installé les cinq machines dans les quartiers de Xidan, Fangshuang, Zhongguancum, Dongdan et Qingnian Road.

Elles ont l’air de distributeurs ordinaires, mais disposent d’un compartiment supplémentaire grâce auquel sont dispensées les pièces. Elles offrent actuellement des Pandas et des pièces d’or et d’argent célébrant l’année du serpent.

La pièce la moins chère proposée par ces distributeurs est un Panda d’argent de 268 yuans (40 dollars), et la plus chère est un Panda d’or de 23.800 yuans (3.800 dollars).

Les achats se font par carte bancaire. Après avoir placé commande grâce à l’écran tactile dont disposent les machines, le paiement de l’acheteur est vérifié grâce à l’organisme de vérification de paiement par carte bancaire UnionPay. Une fois le paiement vérifié, la pièce achetée est disponible dans le compartiment situé en bas de la machine.

Si l’acheteur désire dépenser plus de 20.000 yuans (3.200 dollars), il doit d’abord placer une carte d’identité sur la machine avant de pouvoir passer commande.

Source fin du dollar :la chine installe des distributeur de piéces d’or et d’argents pour ses citoyens a Pekin.

L’or, « valeur refuge » … plombée au tungsthène

tungstenDepuis au moins 4 ans, vous risquez de vous faire avoir.
« On comprend pourquoi Nicolas Sarkozy a vendu 1/5e de l’or de la France aux Américains…. Et cela redonne une certaine crédibilité à l’article sur le FSB russe et Dominique Strauss-Kahn … »


CHOQ.FM – François Marginean – 21 Janvier 2013

Lire la suite