Schizophrénie financière, casse du siècle ou injure sur l’avenir ?

Interview par Thinkerview de Philippe Bechade (Président des Econoclastes) et Jérôme Cazes (Président de MyCercle, Ancien directeur général de la Coface, Ancien membre du comité de Direction générale de Na**xis)

Risques, Saisies sur vos comptes, Principe de précaution, Chine, Japon, Europe, France, BCE, Anticipations positives, Subprime, dette, Taux négatifs, Sanctions et prison, To big to fail, Presse économique, Fond de garantie des dépôts bancaires, Saisies sur vos comptes, Evasion Fiscale, Etat d’Urgence, Patriot Act à la Française, Déchéance de nationalité, Big Data, Edward Snowden, Néoconservateur, Conseils pour les jeunes générations.

Publicités

Lettre urgente à votre banquier : le Bail In

« Voici un texte de lettre recommandée avec accusé de Réception à envoyer de toute urgence à votre banquier, si possible au siège et au Président, sans oublier de mettre en copie : votre député, Michel Sapin, Emmanuel Macron et Michel Barnier qui sont concernés au premier titre .

 

Monsieur le Président , 

La nouvelle Loi de protection bancaire appelée Bail in , entrée en application dans les 28 Pays européens depuis le 1er Janvier 2016 permet aux banques d’opérer des ponctions sur les dépôts clients en cas de difficultés financières causées par les erreursarrow-10x10.png répétées de sa Direction ou par les risques dits « systémiques » . 

En conséquence, je vous demande , en tant que client susceptible d’être concerné par cette nouvelle loi, de procéder immédiatement à une Assemblée Générale Extraordinaire pour régulariser le statut juridique  de la banque, le mettre  en conformité avec cette réglementation et la transformer en Société Coopérative puisque désormais les clients sont responsables sur leurs biens  propres des risques encourus.

Ces nouveaux statuts transformeront donc les clients en sociétaires, les rendant  parties prenantes à la gestion de la banque, aux décisions de versement des dividendes , ce qui parait logique si les clients sont appelés en compensation  des pertes  à travers leurs dépôts, ils doivent aussi pouvoir en  partager les succès pour une simple question d’équité . Cela leur permettra également , comme tout actionnaire d’avoir un contrôle sur la gestion même de la banque , ses décisions d’investissement ou de titrisation, ses stratégies etc  et ainsi de minimiser les risques pouvant aboutir à des faillites bancaires dont ils seront les victimes du fait de cette nouvelle loi de protection bancaire. 

Cela permettra de plus de simplifier  et de clarifier les accords de Bale III  puisque les ratios bancaires devront intégrer les dépôts clients  dans les critères de solvabilité .

Le montant des dépôts concernés ayant été fixé de manière totalement arbitraire , et les organismes de couverture n’étant pas encore opérationnels, en tant que client, je suis donc concerné au premier titre par les implications de ces modifications de la réglementation bancaire  et vous demande donc d’organiser rapidement ces changements statutaires impératifs , de manière à ce que les nouvelles formes juridiques soient plus équitables et plus conformes à « notre Esprit des Lois » . Chaque client de la Banque devenant ainsi Sociétaire/Actionnaire . Il faudra donc recalculer les parts en fonction de ces changements statutaires . 

J’attends de votre part , en tant que client, la convocation à cette Assemblée générale Extraordinaire,  qui nous montrera l’intérêt que vous portez à vos clients sociétaires  et le soin que vous apportez à répondre à leurs demandes  .. 

En vous remerciant par avance de votre diligence, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, mes plus sincères salutations.

 

 

Source : https://blogs.mediapart.fr/lucie-couvreur/blog/260116/lettre-urgente-votre-banquier-le-bail

Depuis 1er Janvier les épargnants pourront légalement être volés en cas de problème bancaire

Une directive européenne, qui [est entrée] en vigueur le 1er janvier 2016, contraindra les actionnaires et les créditeurs à mettre la main à la poche si une banque fait faillite. Jusqu’où nos dépôts bancaires peuvent-ils être mis à contribution ? Eléments de réponse avec Bertrand Chokrane, économiste, président de BC Consulting. Ecorama du 21 décembre, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.

ponction bancaire 2016

Pour plus d’information, je vous conseille dans un premier temps d’aller lire l’article de Philippe Herlin Chercheur en finance et Membre de l’équipe éditoriale du site Goldbroker intitutlé: “Alerte: la directive BRRD, et donc la ponction des comptes bancaires, est désormais légale en France” puis de rentrer ensuite un peu plus en détail dans cette directive BRRD au travers de l’article suivant: “Philippe Herlin: La directive BRRD, l’arme de destruction massive de votre épargne”.

Pour finir, vous irez consulter un dernier article dans lequel vous verrez 9 experts dont Philippe Herlin lancer une alerte sur la préservation de votre épargne et croyez nous ou pas, vous verrez les choses autrement après…

Source: boursorama

 

Source : http://www.businessbourse.com/2015/12/21/bertrand-chokrane-ponctionner-les-comptes-bancaires-bientot-legal-en-france-2/

4 banques italiennes en faillite, les épargnants échappent de justesse à la ponction de leurs comptes, explications

Guichet-banquePendant ce temps …. Quatre nouvelles faillites de banques dans le cadre de l’Union européenne (ce ne sont pas les premières ni les dernières) sont passées sous silence dans les médias français afin de ne pas éveiller l’attention des épargnants sur la précarité de leurs comptes bancaires mis à mal par l’ordonnance française sur le redressement des banques passée en août dernier pour faire appliquer en cas de nécessité la Directive européenne sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » (BRRD).

La nouvelle du renflouement des quatre banques italiennes en faillite coïncide avec le recours contre six États membres devant la Cour de justice européenne pour non-transposition des règles de l’UE en matière de redressement et de résolution des banques.

Lire la suite

La directive BRRD (donc le vol légitimé des comptes bancaires) est désormais légale en France

vol-amateursLa Commission européenne a annoncé jeudi dernier qu’elle allait poursuivre, devant la Cour européenne de justice, six pays européens qui n’ont pas encore transposé dans leur droit national la « Directive sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » (BRRD pour Bank Recovery and Resolution Directive). Rappelons que cette directive « BRRD », permet, lorsqu’une banque fait faillite, de solliciter les actionnaires (rien de plus normal), ensuite les détenteurs d’obligations émises par la banque (normal également) et, si cela ne suffit pas – voici l’innovation déterminante de cette directive – de ponctionner les comptes des clients, ce qui n’est rien d’autre qu’un vol légal, une remise en cause du droit de propriété, un véritable scandale. Normalement seuls les comptes de plus de 100.000 euros peuvent servir au renflouement, mais cette garantie s’avère illusoire et tous les épargnants seront évidemment touchés comme nous l’expliquions récemment.

Ces six pays sont la République tchèque, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie et la Suède. Tiens, il n’y a pas la France ! Effectivement, nous l’avions laissé passer, cette transposition a déjà eu lieu, mais pas devant l’Assemblée nationale et le Sénat, ce qui lui aurait assurée une publicité bienvenue pour le citoyen-épargnant, et aussi très gênante pour le lobby bancaire et le pouvoir. Non, cela s’est simplement passé via une discrète ordonnance prise en catimini au cœur des vacances d’été, le 20 août.

Chacun doit désormais le savoir, si votre banque fait faillite, elle aura légalement le droit de se renflouer en puisant dans vos comptes, que ce soit en France ou très bientôt dans la totalité des pays européens.

On ne peut d’ailleurs manquer de s’interroger sur l’empressement de la Commission européenne à faire adopter cette directive et à pourchasser les derniers retardataires, « il est extrêmement important que ces règles soient en place dans tous les États membres » explique-t-elle dans un communiqué. Les poursuites devant la Cour européenne de justice ne sont tout de même pas si fréquentes, et bien d’autres directives accumulent des retards dans tel ou tel pays. Des personnes bien informées, à Bruxelles, craindraient-elles une prochaine crise financière et bancaire ?

L’épargnant doit, lui, se préoccuper au plus vite de la solidité financière de sa banque, même si cette information s’avère difficile à obtenir, et plus fondamentalement il doit s’interroger sur la justification à placer toutes ses économies sur des comptes bancaires. Il s’agit, plus que jamais, d’un comportement risqué. Il existe des alternatives, au premier rang desquelles l’or physique stocké en dehors du circuit bancaire, les lecteurs de GoldBroker le savent bien. Quoi qu’il en soit, en cas de crise bancaire, les épargnants seront en première ligne et ils subiront de lourdes pertes, le tout dans la plus parfaite légalité.

GoldBroker.fr tous droits réservés

https://www.goldbroker.fr/actualites/alerte-directive-brrd-ponction-comptes-bancaires-desormais-legale-france-869

Marc Touati : Je me dois d’avertir les français sur la confiscation de leur épargne

Même si l’information est connue des observateurs bancaires depuis 2013, il est toujours utile de rappeller que le FMI a proposé la taxation de l’épargne des français au dessus de 100.000 euros pour … renflouer les banques. (Si si)

La crise est déjà là, gare à votre épargne (Touati)

(Extrait d’une vidéo plus longue, à voir sur l’article sicavonline.fr)

Lire la suite